MANDALA : ce mot ne vous évoque-t-il rien ?

Vous en avez pourtant déjà certainement vus, ne serait-ce que dans les cahiers à colorier que l’on trouve maintenant à peu près partout.

Alors, qu’est-ce qu’un mandala  ?

Ce mot qui vient du Sanskrit signifie cercle, centre, unité, totalité . Les mandalas existent pratiquement dans toutes les civilisations, le plus ancien est sans doute le cercle solaire découvert en Afrique, datant du paléolithique, mais on le retrouve dans les traditions celtiques (cercles de pierres), amérindiennes (roue médecine ), orientales (les magnifiques mandalas de sable coloré des moines tibétains )et aussi chez les chrétiens (vitraux en rosace ).

cercle de pierres Stonehenge mandala

cercle de pierres Stonehenge

roue médecine amérindienne mandala

roue médecine

mandala tibétain sable

mandala sable

mandala rosace

rosace Chartres

On le trouve également dans la nature :

chou romanesco mandala

mandala nature

flocon de neige mandala

flocon de neige

À quoi servent les mandalas ?

Art sacré chez les bouddhistes, le mandala est une projection de la vie, de l’univers et de son cycle.
C’est un rituel important. Pour les moines Tibétains, c’est une pratique de méditation, de prière, qui dure plusieurs jours . Quelques moines dessinent le mandala avec des sables colorés pendant que les autres moines prient et méditent pour les soutenir. Le mandala est ensuite offert, c’est à dire détruit, symbolisant ainsi l’impermanence, une notion-clé du bouddhisme qui explique que c’est l’attachement (aux objets, aux personnes, à nos émotions et pensées) qui est cause de la souffrance.

https://www.youtube.com/watch?v=S2TFWz43u4U

Si les mandalas ne sont pas forcément ronds, (on en trouve des carrés et même octogonaux), ils sont par contre toujours organisés autour d’un centre : tout vient du centre et tout y retourne, le centre comme source d’énergie (le soleil au centre de notre univers) et par analogie, notre centre vital, nous, centré et équilibré.

le mandala en Occident :

C’est Carl Gustav Jung, médecin psychiatre et psychanalyste Suisse qui a “importé” le mandala en occident, il s’est aperçu que souvent, ses patients dessinaient d’eux-mêmes ces figures abstraites en forme de cercle. Lui-même dessinait chaque matin un cercle coloré, mandala qui, disait-il reflétait son état du jour. Il pensait également qu’un mandala pouvait servir de protection, comme par exemple les attrape-rêves amérindiens.

attrape-rêves amérindien mandala

attrape-rêves

Il s’en est servi en thérapie constatant les bienfaits apporté par cette pratique : dessiner et colorier son propre mandala : on y projette en effet son propre monde intérieur, son état d’âme du moment .

Il est par conséquent possible d’analyser, d’interpréter, le mandala ainsi produit et de se servir de cette analyse pour définir des axes thérapeutiques, par exemple.

Que peut vous apporter la pratique du mandala ?

Sans aller jusque là, la pratique du mandala peut apporter en plus du réel plaisir pris à dessiner et colorier, de nombreux bénéfices :

  • se recentrer
  • se ressourcer
  • s’apaiser
  • jouer avec sa créativité
  • harmoniser hémisphère droit et gauche du cerveau
  • augmenter sa concentration
  • pratiquer une véritable méditation de l’instant présent
  • aller à la découverte de soi

Alors, prenez vos crayons et libérez l’enfant créatif qui est en vous !

J’aurai plaisir à voir vos oeuvres !

Logo Iosila Sophrologie

Inscrivez-vous à ma lettre d'information

Recevez ma newsletter pour être informé de mes prochains ateliers et cours de sophrologie.

Merci de votre inscription !